Actualité, Ressources

Apprendre à surfer en confinement

Nous n’avons pas fini de nous adapter. En tant que parents, ce travail d’adaptation est quotidien mais aujourd’hui c’est notre environnement, les règles qui régissent notre vie ensemble qui changent constamment, nous obligeant à une gymnastique, une créativité et une certaine résignation comme nous en avons rarement l’habitude ! Mais comment arriver à surfer en famille sur cette drôle de vague pour créer du plaisir, du bonheur en famille malgré tout ?

Pour le Réseau des Parents, cela signifie passer toutes les actions prévues en visio, pour que chacun puisse y avoir accès malgré tout. Et pour nous parents, qu’est-ce que cette période peut nous apporter en dépit des restrictions ? On le sait, cela n’a rien d’évident et franchement on se passerait bien de tout ça ! Mais voilà, nous n’avons pas le choix ou en tout cas pas le choix de faire comme si le coronavirus n’existait pas. Mais alors où réside notre liberté, nos choix au milieu de tout ça ?

Essayons de voir comment tirer parti de la période en faisant contre mauvaise fortune bon coeur.

Dans notre précédent article, nous avons mis l’accent sur la simplicité. La période nous invite à une austérité et une aridité notamment relationnelle qui est contre nature pour l’humanité. L’homme vit essentiellement des liens qu’il a avec tout ceux qui vivent autour de lui. Comment rester en relation les uns avec les autres alors que le masque nous mange le visage, et que nous devons nous réunir le moins possible et que nous dépérissons de ne plus voir aucun sourire sur les visages ?

Le bon moral des parents : une priorité absolue !

Occupons-nous d’abord du moral des parents, primordial pour préserver le moral de toute la famille derrière ! Donc, oui, parents, organisez-vous des petits moments sympathiques pour sortir de la morosité ambiante. On rentre dans les mois plus frais, voire froids ? A nous le bon film dans le canapé ! Le ciné-dîner, la danse dans le salon, l’écoute de musique qui nous font du bien (vous savez cette collection de CD qui prend la poussière sur les étagères…). A vous de voir ce qui vous ferait du bien. Au lieu de prendre notre mal en patience, prenons notre bien en urgence ! Qu’est ce qui vous semble important pour avoir le moral ? Et plus simplement encore : que vous semble-t-il important de préserver en cette période ?

Chaleureux Et Confortable, Pop Corn, Café, Foyer, Cozy

Inspirons-nous également du Hygge danois pour revoir à la fois le temps et l’espace chez nous : C’est l’automne et bientôt l’hiver, nous sommes en manque de lumière… ce qui n’est pas sans effets sur notre humeur ! Illuminons nos intérieurs, créons des environnements qui nous plaisent, nous réconfortent mais au-delà de ça, enclenchons des réflexions « lumineuses » pour notre famille, enclenchons de nouveaux projets, de nouveaux rituels, l’hiver est là pour préparer le renouveau du printemps ! Quel pourrait être le renouveau pour notre famille à préparer dans le froid et le sombre de cette période ? Prendre plus soin de notre couple ? Avoir plus de temps personnel ? Se lancer dans un petit ou grand projet familial, personnel ?

Noël, Bougie, Red, Vert, Flamme, Baies, Vacances

Rêver

Prenons aussi le temps. Le temps de rêver en laissant son esprit flotter sans but, à l’aide de musique ou d’images qui nous invitent à la rêverie s’il le faut. Un temps aussi pour cultiver la nostalgie positive en regardant des photos, des films familiaux comme nous vous en avions parlé dans le précédent article. Ces souvenirs de temps plus faciles nous protègent de ce présent plus difficile à vivre.

Femme, Belle, Jeune Fille, Couché, Feuilles, Automne

Le moral est dans la gamelle

Prenons le temps aussi de manger équilibré, varié, non pas dans un désir de faire un régime particulier mais tout simplement parce que « le moral est dans la gamelle » comme le disaient les anciens. Des assiettes colorées, variées, qui donnent envie et voilà votre plein de vitamines et d’oligo-éléments assuré pour bien passer l’hiver et cette période compliqué. Faites la liste des plats que vous aimez partager en famille, saupoudrez de quelques nouveautés vitaminées et voilà le moral des troupes préservé.

Petit Déjeuner, Muesli, En Bonne Santé, Grain, Berry

Cultiver les rituels familiaux

Occupons-nous des enfants désormais. Et si nous revisitions nos rituels familiaux pour mettre plus de chaleur dans nos liens ? Il fait froid, partons nous promener ensemble bien emmitouflés en essayant de trouver un but de promenade qui plaira aux uns et aux autres. Il fait froid et il pleut ? Organisons une séance créative dans la pièce familiale, un rouleau de papier, des feutres, des crayons de couleurs, des papiers à découper et à nous la grande fresque créative pleine de couleurs qui nous remplira de joie ! Vous pouvez trouver plein d’idées dans le livre de Mathilde Chevalier-Pruvo, l’atelier des émotions.

Une autre manière de resserrer les liens et remplir notre réservoir de chaleur humaine, ce sont tous les jeux, jeux de société, ribouldingues sur le lit, jeux de cache-cache dans la maison, devinettes, concours de blagues, écoute des musiques préférées tous avachis dans le canapé, visionnage des photos familiales avec tous ces commentaires autour, préparer un goûter à partager en famille… Et vous quel sera votre rituel chaleureux pour cette période, celui qui vous mettra du baume au coeur ?

Le sport ensemble peut également contribuer à renforcer à la fois votre immunité et les liens familiaux, de partager un moment de qualité en famille que ce soit une balade à vélo, une promenade à pied, une séance de gymnastique en visio !

Se laisser ressourcer par la nature

Même si la nature prend ses quartiers d’hiver, elle est toujours présente. Prenons le temps de l’observer même si tout nous parait désastreux, il suffit d’ouvrir sa fenêtre pour apercevoir un coin de ciel bleu, un oiseau qui chante sur une branche, la beauté d’une branche de sapin, de la forme d’un arbre dénudé. A cet égard, le Museum d’Histoire Naturelle vous propose de participer à l’inventaire des oiseaux de nos jardins et de nos balcons en les observant et en apprenant à étudier leur comportement. Vous trouverez plus de renseignement sur le site Vigie de la nature sur lequel tout vous sera expliqué avant de télécharger l’application BirdLab qui permet de transmettre vos observations aux scientifiques.

Coeur, Sweetheart, Feuilles, Automne, Érable, Bokeh

Philosopher

Prenons le temps aussi de philosopher avec eux, à l’aide des philofables de Michel Piquemal par exemple ou Être et avoir de Brigitte Labbé et P-F Dupont-Beurier, Le bonheur selon Ninon ou Le bonheur c’est quoi d’Oscar Brenifier ou encore toute la série des « Petits platons » aux Editions Les petits platons, mais tout simplement aussi en prenant le temps de discuter en famille, d’échanger nos points de vue sur la vie.

Préparer Noël

Profitons aussi des rituels de préparation de Noël, non pas tant la liste de cadeaux que l’esprit dans lequel nous allons pouvoir le fêter. Comment « rajouter de la vie aux jours » comme le dit si bien Anne Dauphine Julliand ? Comment cultiver la chaleur de Noël y compris sans les grandes réunions familiales auxquelles nous sommes habitués ? En faisant participer les enfants à la décoration de notre maison, en créant des rituels, des moments propres à cet attente comme la lecture d’histoire « au coin du feu » comme les anciens. A l’image des anciens qui savaient faire la fête y compris dans des temps difficiles, retrouvons l’essence même de ces moments précieux, allons chercher dans leurs coutumes des idées pour illuminer aujourd’hui. Le réseau des parents vous propose d’ailleurs tous les mercredis et samedis jusqu’au 23 décembre, des ateliers en visio pour les enfants : cuisine, jeux, bricolage, gymnastique…il y en a pour tous les goûts !

Porcelaine : 1/2 tasse maïzena / 1 tasse bicarbonate / 3/4 tasse eau / cuire à 80° C

Développer l’altruisme

Enfin, une belle manière de changer de regard sur cette période, c’est de développer en famille l’attention à l’autre : aller faire les courses pour la voisine, glisser un petit mot, un beau dessin sur le paillasson du voisin, prendre des nouvelles des personnes isolées, écrire un petit mot d’encouragement et ainsi faire expérimenter à nos enfants qu’en faisant du bien aux autres on se fait aussi du bien à soi-même. Vous pouvez d’ailleurs lire avec eux à ce sujet le livre « As-tu rempli ton seau aujourd’hui« , un très beau livre de bonheur quotidien à destination des enfants. Demandez à vos enfants de quelle manière ils peuvent être attentifs aux autres, les rendre heureux, ils seront certainement plein d’idées !

Comme vous pouvez le constater, s’adapter aux circonstances actuelles peut prendre plusieurs formes. A chaque famille de trouver ce qui lui permettra de s’adapter sans dépenser trop d’énergie car elle est précieuse. Nous avons en avons besoin pour faire face à cette modification historique de nos liens avec les autres. Apprenons peu à peu à surfer sur cette drôle vague…

PS : pour ceux qui ont envie d’apprendre à surfer sur la vague de la Vie, le livre de Joël de Rosnay, La vague, métaphore de la vie est pour vous !

Par Gabrielle Sebire