Actualité

Les conflits dans la fratrie

Dans cet article, nous abordons une habileté qui aide à gérer les conflits au sein de la fratrie. Cette habileté est extraite du livre « Frères et soeurs sans rivalité » de Faber et Mazlich.

Cliquez ici pour retrouver l’habileté n°1.

Habileté n°2 : Ne pas intervenir et ne pas prendre partie afin qu’ils essaient de trouver un compromis par eux-mêmes.

Ne pas prendre partie en cas de conflit entre deux enfants, même si par moment vous êtes plus d’accords avec l’un ou l’autre. L’important est de veiller à ce que chacun ne se sente pas lésé (même si à vos yeux ce n’est pas le cas), c’est le ressenti de vos enfants qui compte.
Pour cela vous pouvez agir en plusieurs étapes :
1 – Commencer par faire le point sur votre ressenti dans une situation de conflit entre vos enfants afin de prendre de la distance et ne pas prendre partie. En effet nous avons tous un schéma familial et une position dans une fratrie (même en tant qu’enfant unique). Si une situation de conflit entre vos enfants vous rappelle vaguement une des vôtres avec vos propres frères ou sœurs, ils se peut que vous preniez partie de l’enfant qui a la même position que vous dans la fratrie. Il faut bien identifier cela avant, afin de vous permettre de rester impartial lors du conflit.
2 – Accueillez les sentiments de vos enfants en décrivant la situation et en exprimant votre compréhension envers la complexité d’un problème.
3 – Expliquez leur qu’il faut trouver un compromis à cette situation et que vous leur faites confiance pour en trouver un.
4 – Les laisser proposer toutes les solutions possibles SANS les juger et sans intervenir (mode brainstorming). Si vraiment vos enfants ne trouvent pas d’idée, vous pouvez éventuellement leur proposer des idées mais à faire en dernier recours.
5 – Les laisser choisir la solution la plus satisfaisante pour les 2 parties en éliminant celles qui ne sont pas acceptables.

Et maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à faire !