Site icon L'Association de Soutien à la Parentalité

[Les livres du mois]Parents de haut vol ou parents épuisés ?

Pour cette nouvelle chronique de livres, le Réseau des Parents avait envie de vous détendre, de vous faire rire, de remettre un peu d’humour dans l’expérience de la parentalité.

Nous avons pour cela sélectionné deux livres qui, chacun dans son genre, permettent de trouver des ressources mais aussi de prendre du recul, de s’approprier quelques astuces en passant et de souffler un peu.

Des livres réunis par le concept de l’aviation. Dans l’un il s’agit de la chronique illustrée de « parents de haut vol » et dans l’autre de vous aider à devenir le « porte-avion » principal de vos enfants, celui qui saura accueillir « l’avion » de vos enfants à n’importe quel moment et toujours en sécurité (sans y laisser votre peau).

Guide pour les jeunes parents qui ne veulent pas mourir d’épuisement de Célia Levavasseur

Célia Levavasseur est pédiatre et maman de deux enfants. Elle exerce dans une maternité publique. De par ses différentes expériences, elle a glané des astuces très concrètes. Son petit truc en plus, c’est qu’elle n’essaie pas de donner de leçons mais bien de fournir des éléments qui peuvent aider au quotidien, des petits « trucs » à essayer qui peuvent finalement rendre la vie familiale bien plus douce. On sent au fil des pages combien elle a pris soin de transmettre des choses qui aident vraiment dans la « vraie vie ».

« Dans la réalité, comment je fais quand mon enfant ne veut pas s’habiller en sortant de la piscine en plein hiver ? »

Célia Levavasseur, pédiatre

Le parent parfait n’existe pas mais le bon parent, si ! Quand on est un bon parent 60% du temps, alors on est un bon parent ! Les 40% restants vous avez le droit de craquer, de vous tromper et de vous excuser.

Célia Levavasseur est maman et ça se voit dans sa manière d’écrire. Elle a bien compris que les parents sont le nez dans le guidon toute la journée et n’ont pas le temps de se farcir un bouquin de 300 pages sur la parentalité. Alors elle a choisi d’écrire dans un format très aéré, illustré, concis, pas de temps à perdre avec du blabla inutile ! En 91 pages, on va à l’essentiel. Le tout est ensoleillé par cette couleur jaune qui irradie à chaque page, de quoi redonner instantanément de l’énergie !

Voyez par exemple ce qu’elle dit au sujet de la fratrie (page 37) : « L’amour fraternel n’existe pas, c’est un mythe ! La complicité dans la fratrie n’a rien à voir avec vos compétences de parents. Vous ne pouvez pas obliger vos enfants à s’aimer, l’amour ne se commande pas. Vous devez apprendre à vos enfants à se respecter, c’est tout. Il faut faire un travail de lâcher-prise. Ainsi, vous arrêterez de mettre la pression sur vos enfants et l’atmosphère va s’alléger. » En quelques phrases, elle recentre sur notre véritable mission de parent vis à vis de la fratrie. Simple et efficace.

Ou encore ce petit texte page 55 sur « l’utopie de la salle de jeu ». Qui n’a pas rêvé de pouvoir offrir une belle salle de jeux à ses enfants, une salle où il pourraient s’occuper et évoluer sans nous (et nous laisser un peu tranquilles au passage…) ? Voici ce qu’elle dit au sujet de la salle de jeu quand l’enfant est petit :  » Votre enfant a besoin de votre présence physique. Il va jouer avec vous, c’est normal. Il ne peut pas jouer seul dans une jolie salle de jeux. Acceptez de mettre des bacs de jouets dans le salon et la cuisine. »

Au fil de ses 66 micro-chapitres très faciles à lire, elle fournit de nombreuses pistes pour se détendre, avoir une juste place de parent pour permettre une juste place à l’enfant. Un livre à laisser trainer dans les toilettes pour s’inspirer régulièrement et reprendre son souffle pendant que junior tambourine derrière la porte.

Guide pour les jeunes parents qui ne veulent pas mourir d’épuisement, Dr Célia Levavasseur, Nathan, 2022

Parents de haut vol de « Les dessins de Marion ».

Marion est une maman de trois enfants mais aussi une dessinatrice. Sur son compte instagram, elle s’est dans un premier temps amusée à dessiner son quotidien avec son conjoint et ses enfants. Un quotidien qui va rencontrer le chemin du TDAH (Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité) et du haut potentiel intellectuel (HPI). Un chemin pas toujours tranquille et des situations quotidiennes parfois cocasses, épuisantes, pleines d’énergie difficile à canaliser…

« 

Entre troubles d’apprentissage, déficit d’attention ou haut potentiel, certains parents et enfants ont l’impression de naviguer vers une destination incertaine… 

C’est le cas de Marcus et Julia Swan, parents de Noah (7 ans), Lou (5 ans) et Lola (2 ans). Lorsque l’école leur demande de faire un bilan d’évaluation pour Noah qui vient d’entrer en deuxième année de primaire, ils tombent des nues.

Mais qu’est-ce que le Trouble du Déficit d’Attention avec ou sans Hyperactivité ? Et pourquoi est-ce compliqué de poser un diagnostic, notamment lorsqu’il y a un lien avec le Haut Potentiel ?

Au fil des mois de l’année scolaire, suivez la famille Swan dans leur enquête et leurs tergiversations, et laissez-vous guider par Eliot, leur oiseau de compagnie qui n’a pas sa langue dans sa poche…« 

Pourquoi vous partager ce livre même si tout le monde n’est pas concerné par le haut potentiel ou le TDAH ? Parce qu’il raconte très bien la quête des parents pour comprendre le fonctionnement de leurs enfants et mieux interagir une fois le fonctionnement compris. C’est finalement applicable pour n’importe quel enfant avec n’importe quelle particularité. Comprendre les besoins de ses enfants, cela prend du temps ! On tâtonne, on se trompe régulièrement, on réessaye autrement, on prend le parti de rire de certaines situations plutôt que de rester dans l’agacement voire l’énervement, on en parle à des gens de confiance pour essayer de prendre du recul et finalement, imparfaitement, on devient « parent de haut vol », un parent qui a appris à voler avec la joyeuse équipe qui est la sienne.

Ce livre nous aide à voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Il nous montre que le chemin est tout aussi intéressant que la destination même si ce n’est pas tous les jours facile. Un livre pour s’apercevoir que finalement on fait comme on peut et que ce n’est pas si mal, que parfois on n’avance pas au même rythme que son conjoint sur certaines questions éducatives et que ce n’est pas grave, on avance quand même !

Sur la forme, c’est un journal de bord illustré, très aéré, qui est très agréable à lire. Il n’est pas rare que la forme de certains livres sur la parentalité soit rebutante et ce n’est pas du tout le cas ici. Ces chroniques illustrées se lisent très facilement.

Un témoignage plein d’humour, de prise de recul, de pas de côté, pour s’inspirer et voir à son tour le verre à moitié plein !

C’est un livre en auto-édition, à commander directement sur la page de l’auteur . Pour retrouver l’univers des Dessins de Marion, vous pouvez aussi aller jeter un coup d’oeil sur sa page instagram.

Et vous, que lisez-vous en ce moment pour vous inspirer dans votre parentalité ?

Quitter la version mobile