Actualité

Sur la route des vacances

Les vacances approchent et avec elles les loooongs trajets en voiture avec des enfants qui ne vont pas forcément trouver ces longues heures si sympathiques.

Certes, il est facile de les coller devant un DVD  mais si on profitait de ce temps coincés ensemble dans l’habitacle pour passer un temps de qualité en famille ?

Alors comment les occuper pendant tout ce temps  ? Comment faire pour que cela se passe « plutôt bien » ?

Voici une petite boîte à outils dans laquelle vous pourrez piocher.

Avoir avec soi de quoi répondre aux faims et aux soifs intempestives. Comme le sucre a tendance à bien exciter les enfants, opter plutôt pour des crackers salés, des petites tomates cerises,  des fruits secs, des petites bouteilles d’eau qu’ils se passent les uns les autres. On peut en profiter pour travailler la notion de temps avec des petits jeux du style : dans une demi-heure (ou quand on verra un 7 en premier, ou quand la grande aiguille sera sur le 2…), vous aurez quelque chose à grignoter. Ça permet de patienter et pendant ce temps, les kilomètres passent aussi.

Pour répondre à la question « quand est-ce qu’on arrive ? », se servir du pare-soleil. La largeur représente tout le trajet , à gauche le point de départ, à droite l’arrivée et l’on met son doigt entre les deux bords pour qu’ils visualisent où en est. Jusqu’à la prochaine question…

 Leur faire   préparer eux-mêmes un petit sac de voiture chacun avec les jeux auxquels ils veulent jouer. Généralement, on y trouve quelques jeux de cartes, un carnet, un crayon, parfois un magazine pour enfant pour les plus grands, petites poupées, figurines, ardoises magiques et livres cartonnés pour les petits.

Prévoir une boîte en plastique hermétique pour les petits vomis ainsi que des lingettes de bébé pour pouvoir rapidement nettoyer la zone en cas de besoin.

Avoir bon stock de CD/MP3 d’histoires , de chansons, de compilations familiales, de musique classique (pour adoucir les mœurs) que l’on ne passe pas en continu pour laisser des plages de « silence ». Essayez de choisir des chanteurs que vous aimez aussi, parce que cela peut vite vous énerver de conduire sur l’intégrale d’Henri Dès si vous n’aimez pas !

 Guetter des éléments du paysage   : un château, une tour, une rivière, une drôle de sculpture, une montagne particulière qu’ils doivent reconnaître. Si nous ne connaissons pas la région, nous guettons les panneaux et découvrons de nouveaux paysages ensemble.

Ne pas oublier de s’arrêter régulièrement pour faire courir les jeunes  enfants ( et respirer un peu).  Privilégier les aires sans station service qui sont souvent plus calmes (même si les toilettes, franchement…).

En profiter pour faire des tas de petits jeux avec eux : 

  • Jeu des associations:  le premier joueur choisit un mot (nom commun), le suivant doit trouver un mot en lien avec le mot du joueur précédent et ainsi de suite.  Et on ne doit pas répéter un mot qui a déjà été dit. Un excellent jeu de vocabulaire qui marche dès 4/5 ans. Exemple :  nuage – ciel – avion – pilote -ligne – pêche – poisson – etc….
  • Le jeu des voitures (on gagne des points suivant les « coucous » des gens)
  • Inventer la vie des gens dans la voiture de devant,
  • Inventer des histoires avec les nuages,
  • Compter le nombre de voitures d’une couleur,
  • Jeux de portraits
  • « Tipoter » où il faut trouver le verbe choisi par quelqu’un en posant des questions (en plus on fait de la grammaire !) et en remplaçant le verbe que l’on cherche par « tipoter », par exemple : est-ce qu’on peut tipoter chez soi ? Est-ce qu’on a besoin d’un objet pour tipoter ? etc…
  • Les couleurs : chacun choisit une couleur de voiture et d’une ville à l’autre on compte les points.
  • La phrase surréaliste : tout commence par un mot puis un deuxième ainsi de suite pour former une phrase et c’est rigolo car à la fin la phrase ne veut rien dire.
  • Les marques de voiture : chacun choisit une marque de voiture. Au bout du trajet, celui qui a le plus croisé la marque de sa voiture qui a gagné.
  • La musique :  écouter une grande compilation de chanson française… qui va des petites comptines pour les petits (ah les crocodiles…) à des chansons françaises du moment afin que tout le monde puisse participer.
  • On choisit un mot très commun (soleil, mer…) ou une sorte de mot (prénom, couleur…)
    Le but est de trouver une chanson ou un poème contenant ce mot (ou une couleur, ou un prénom…), chacun son tour.
    Lorsque la chanson est trouvée, on reprend tous en chœur la chanson (super ambiance !).
    Ce jeu permet d’avoir des phases de calme (quand on réfléchit pour trouver les chansons ou poèmes) et de musique.
  • Le jeu de l’alphabet : on désigne une lettre et à partir de cette lettre, chaque personne de la voiture doit présenter un nom d’objet, d’animaux etc… (cela dépend du thème choisi au départ) ainsi jusqu’à épuisement de l’alphabet.
  • A quoi tu penses ? Ce jeu est simple, l’enfant ou l’adulte pense à un animal, une personne, un lieu, un objet, etc. L’un d’entre nous va essayer de trouver à quoi pense l’autre en posant des questions. Par exemple, s’il recherche un animal, il me demande “vit-il dans la mer ? a-t-il des poils ?”. Quand il a trouvé, c’est au tour de l’autre. Le but est de n’avoir besoin que de très peu de questions. Fous rires assurés…
  • Le mot en « ette » : trouver des mots en -ette, -eur, -ique… cela prends un certain temps, chacun joue à son tour, les mots sont parfois inventés et cela s’avère être très drôle !
  • Autre jeu de l’alphabet : on doit choisir une lettre de l’alphabet et les passagers doivent dire le plus grand nombre de mots commençant par cette lettre en regardant le paysage. Celui qui a dit le plus grand nombre gagne !
  • La grande histoire : une histoire qu’on invente au fur et à mesure du trajet. Les enfants choisissent les personnages principaux et tout le monde participe pour étoffer l’histoire. Elle peut durer un moment, on peut l’arrêter pour faire une autre activité puis la reprendre. Et pour avoir l’envie de l’écouter, on promet la fin pour l’arrivée.
  • Le calcul mental : faire faire à ses enfants du calcul mental (..+..-..x..=?) et le premier à avoir donné la bonne réponse et le plus rapidement possible gagne un point et le premier à arriver à 10 points est le vainqueur final. Les enfants adorent ça !
  • Dessiner c’est gagné : les faire dessiner sur une ardoise magique un dessin et de faire deviner aux autres ce que c’est.
  • Un petit jeu qui permet de passer un trajet dans la bonne humeur et en chanson : le premier joueur choisit un thème. A la suite, chacun trouve une chanson sur ce thème et la chante. Le premier qui n’en trouve plus est éliminé, et ainsi de suite…
    Le gagnant choisit un autre thème et on recommence !

Enfin, profitons de ce moment pour faire des projets pour l’an prochain ou discuter ensemble, recevoir les petites confidences des uns et des autres. Pour une fois que nous sommes tous coincés au même endroit, autant en profiter (choisir un sujet non conflictuel sinon la proximité risque d’être vite un inconvénient). Les discussions côte à côte permettent d’aborder beaucoup de sujets sans risquer d’être trop frontal…

Ces petites astuces peuvent permettre  de renverser l’aspect extrêmement contraignant des longues heures de route pour en faire un vrai temps familial plutôt agréable finalement (bon… pas 100% du temps, pas de magie non plus !)

Bonne route !