Non classé

Rituels et traditions au service de la cohésion familiale

Petits rites, grands rites, rites religieux, rites familiaux, chaque famille a ses rites, ses célébrations. Des rites rassurants, structurants qui participent de l’identité de la famille. Quand l’enfant vient au monde et fait avec ses parents « famille », avec lui s’élaborent de nouvelles manières de marquer son appartenance. On emprunte des traditions à ses parents, à ses amis et on en crée aussi de nouvelles.

Le plus souvent, les familles ont des traditions centrées sur les vacances, les occasions spéciales, les pratiques religieuses. Peut-être en avons-nous dont nous n’avons pas conscience ? Quand ils grandissent, nos adolescents observent, comparent, séjournent dans d’autres familles, d’autres groupes et prennent peu à peu conscience des traditions propres à leur famille. Une famille qui ne ressemble à aucune autre.

Les traditions et rites familiaux sont indispensables pour construire les liens familiaux et le sentiment d’appartenance de la famille. C’est réconfortant pour chacun d’y repenser, ça laisse des souvenirs dans la construction d’une personne »

Margaux, mère de 3 enfants

Qu’entend-on pas rituel, rite, tradition dans la famille ?

Avant de devenir des traditions, ce sont des comportements, des habitudes, des petits rituels développées par la famille pour se distinguer des autres. A partir du moment où elles se transmettent de génération en génération, elles deviennent des traditions. Il s’agit alors de l’ensemble des biens culturels que l’on considère comme précieux, ceux que l’on pense indispensable de conserver et de transmettre aux générations suivantes, comme un héritage. Les traditions font partie de notre identité. Elles évoquent des histoires, des objectifs, des valeurs transmises. Une identité que tous les membres de la famille peuvent partager. Avec le temps, elles peuvent se renouveler, développer de nouveaux modes d’expression tout en gardant leur utilité, leur valeur.

Un jour, on a acheté des petits sapins en feutrine rouge pour les suspendre aux poignées de porte pendant le temps de Noël. Depuis, Noël n’est pas vraiment Noël tant que les petits sapins ne sont pas suspendus…

Arnaud, papa de 2 enfants de 9 et 7 ans

Durant l’année, fêtes et rituels rythment la vie de famille. Il y a les grandes fêtes : Noël, les anniversaires mais aussi les petits rituels comme les crêpes du dimanche soir, le pique-nique avec des amis le dimanche en été, le chocolat chaud en rentrant de promenade l’hiver…

Je n’avais pas pris conscience de l’importance du rituel des repas du week-end avec les enfants. En grandissant, ils deviennent très demandeurs de partager ces repas ensemble car c’est le lieu où nous discutons, refaisons le monde. Quand ce repas ne peut pas avoir lieu, je les sens tout dépités…

Julia, maman de 3 ados de 17, 15 et 13 ans

A quoi ça sert ? Pourquoi y veiller ?

Les traditions familiales jouent un rôle fondamental dans la construction de l’identité de chacun, dans son développement psychologique. Si parfois on regarde d’un air rigolard les traditions des autres, c’est pourtant à travers elles que les valeurs, les histoires, les enseignements familiaux prennent corps. Par leur partage, l’identité familiale se forme. Elles apportent aussi une sécurité, chacun sait ce qu’il va se passer, cela rend heureux, serein. Les études montrent que les traditions et rituels protègent les enfants des troubles du comportement, des comportements antisociaux et des addictions. Ils protègent face à des périodes difficiles, ils aident chacun à se situer dans le temps, ils rassurent et sécurisent. Les rituels définissent une certaine stabilité qui permet le bon développement de chacun. Ces traditions sont aussi là pour renforcer les liens d’amour et d’unité au sein de la famille. Elles en sont l’expression. Elles offrent de beaux souvenirs à la famille et exercent ainsi une influence positive sur les échanges familiaux. Par le plaisir que procurent ces traditions, les liens sont enrichis et cultivés entre les membres de la famille. Prévisibles, stables dans un monde imprévisible, les traditions ont un fort pouvoir de cohésion, de liaison durable.

Les rituels peuvent servir à réconforter : lorsque vous chantez des chansons, la chanson magique qui soigne les bobos par exemple, la berceuse du soir, la même pour tous les enfants de la famille ou chacun la sienne, le réconfort des bons repas spéciaux que toute la famille attend avec impatience : tarte Tatin, blanquette de veau ou les lasagnes maisons…

Les rituels sont également un moyen de jouer, de se détendre pour toute la famille, de faire des temps de « qualité » : quand on va tous ensemble à la bibliothèque, au cinéma, ou tout simplement que l’on fait une petite balade ensemble, lorsque l’on fabrique ensemble des décorations, des bricolages pour les fêtes familiales, lorsque l’on cuisine le plat préféré…

Enfin, les rituels sont aussi un bon moyen de transmettre votre histoire familiale : albums photos, arbres généalogiques, anecdotes de l’oncle Trucmuche qui fait rire tout le monde, vidéos dont on se régale tous ensemble en voyant la tante Bidule faire des bêtises sous l’oeil attendri des anciens… De la même manière, lorsque l’on parle de ses croyances, de ses valeurs à ses enfants, on leur permet de découvrir ce qui compte pour la famille. On lui permet d’en comprendre le sens. Ainsi votre enfant peut prendre conscience de ses racines, d’où il vient.

Chacun d’entre nous a besoin d’une identité plus grande que lui, un « tout » auquel il s’identifie. Quand ces rituels existent peu ou pas dans une famille, l’enfant, en grandissant, aura tendance à aller chercher coûte que coûte et pas forcément auprès des personnes les plus recommandables, une identité et des traditions, comme par exemple au sein d’une bande organisée qui pourra lui offrir ce substitut d’identité.

Comment transmettre nos traditions ?

Chez nous on fait comme-ci, chez nous on fait comme ça…Les traditions sont d’abord des moments de partage pendant lesquels nos enfants se sentent entourés. C’est en les vivant qu’on les transmet. Ensuite, quand les enfants grandissent, on met peut à peu des mots pour dire pourquoi ces traditions comptent pour nous. Très naturellement, l’enfant va venir interroger ces rites pour essayer de les comprendre, nous n’avons plus qu’à répondre aux questions ! Les grands-parents sont également des passeurs de traditions sur lesquels on peut s’appuyer. Mieux que quiconque ils peuvent raconter avec toute l’épaisseur de leur vécu, leur mémoire, toutes les petites et grandes traditions de la famille. Ce même si on peut avoir pris de la distance avec certaines traditions.

Les traditions me semblent vraiment importantes à transmettre à nos enfants et à vivre en famille élargie : tata, tonton, grands parents et amis. Cela participe à l’esprit de famille.

Joseph, père de 2 enfants

Faire le point sur ses traditions/ses rituels, quels domaines sont concernés ?

Les traditions peuvent concerner à peu près tous les domaines : culinaires lorsque l’on se transmet solennellement la recette de la mousse à la framboise de l’arrière grand-mère et que l’on se régale en évoquant son doux souvenir ! Naturelles, lorsqu’il s’agit de cueillettes des champignons, de balade traditionnelles sur le front de mer, de contempler les étoiles ensemble au mois d’août… Scéniques lorsqu’il s’agit de la mise en scène de scénettes, de sketchs, de danses, de chants pour émouvoir toute la famille. Religieuses dans de nombreuses familles, chaque religion comportant ses propres traditions sous diverse formes. Pour passer des caps de l’existence : mariage, âge de raison, adolescence, passage à l’âge adulte. Et bien d’autres encore !

Les rites apportés par la religion sont aussi importants dans notre famille. Les enfant sont touchés par l’esprit de fête qui s’y fait sentir. Nous sommes très attachés à ces rites. Nous essayons de transmettre cet attachement à nos enfants et le sens qu’il peut apporter dans nos vies. Nous essayons de personnaliser ces fêtes avec la créativité de chacun.

Myriam, maman de 3 enfants

Et vous, quelles sont vos petit rituels, vos grandes traditions ?

Que faites-vous pendant les vacances, lors des anniversaires ? Avez-vous des traditions hebdomadaires ? Nous vous proposons de faire une liste de vos traditions annuelles, mensuelles et hebdomadaires, vous serez surpris de voir à quel point elles émaillent nos vies de familles et en font tout le sel. Traditions culinaires, décoratives, gestes, récits, retrouvailles à des moments précis, ribouldingues, soirées festives, chants, découvertes en familles… Racontez-nous !

Vous pouvez également vous poser quelques questions :

  • Quel plaisir, quelle joie viennent de nos traditions familiales ?
  • Quelles sont les valeurs que nous transmettons à travers elles ?
  • Avons-nous l’impression qu’il manque une tradition ?
  • Est-ce que nos traditions familiales nous aident à transmettre nos valeurs ? Contribuent-elles à une meilleure communication entre nous ?
  • Est-ce que parfois nos traditions n’entraînent pas une pression trop importante pour que tout le monde s’amuse et s’entende bien ?
  • Est-ce que nos traditions nous conviennent ? Avons-nous besoin de les redéfinir à l’occasion d’un changement familial (décès, séparation, recomposition familiale, déménagement, arrivée d’un nouvel enfant…)

Activité en famille : le recueil de nos traditions familiales

Vous pouvez vous amuser à créer un petit recueil de vos traditions familiales, une idée d’activité pendant les prochaines vacances !

Pour cela choisissez un joli cahier, un carnet, un classeur (comme ça vous pourrez en rajouter dans le futur…) dans lequel vous pouvez répertorier toutes vos traditions annuelles, mensuelles, hebdomadaires et peut-être même tous ces petits gestes, mots qui sont propres à votre famille. Sur la page de gauche, vous décrivez la tradition, le rituel, et sur la page de droite, demandez à vos enfants d’illustrer avec leurs plus beaux feutres, crayons de couleur, pinceaux… voire même avec vos photos familiales ! Un album collector que toute la famille aura plaisir à consulter et à actualiser si de nouvelles traditions voient le jour !