Actualité, Ressources

[Le livre du mois] « Je me fais obéir sans crier » de Nina Bataille

Au réseau des Parents, nous avons eu la joie de recevoir et de lire le livre de Nina Bataille « Je me fais obéir sans crier ». Un livre pratique, facile à lire et plein de bonnes idées pour trouver les outils dont nous avons besoin pour avoir une autorité plus juste auprès de nos enfants. A travers de nombreux exemples, Nina Bataille nous montre combien cette autorité juste, équilibrée aide l’enfant à grandir en lui fournissant un cadre protecteur et sécurisant. Mais comment fait-on pour ne pas crier ? Grâce à la maquette du livre particulièrement bien faite, qui alterne outils, exemples, explications mais aussi fiches memento à retrouver à la fin de l’ouvrage, Nina Bataille nous invite à mieux comprendre comment fonctionne notre enfant et à voir si nos demandes vis à vis de lui sont adaptées à son développement. Elle nous apprend à répondre aux besoins de l’enfant mais pas nécessairement à ses désirs (tout aussi légitimes soient-ils). Par exemple, il faut manger pour grandir mis il n’est pas indispensable de manger une glace ! Au fil des pages, des photos toutes douces viennent illustrer son propos, nous apporter la douceur utile pour nous approprier des points de repères faciles à intégrer.

En s’appuyant sur les neurosciences, elle nous propose une juste équilibre d’autorité et d’écoute. A partir de la compréhension des besoins de l’enfant et de son développement, elle nous aide à avoir des demandes plus ajustées et donc réalisables par l’enfant plutôt que d’exiger de notre enfant qu’il puisse mettre en œuvre des choses qu’il n’est pas en âge ou en capacité de comprendre. A travers les différents besoins qu’elle met en exergue : le besoin d’affirmation, le besoin d’exploration, le besoin d’être rassuré, le besoin d’attention, Nina Bataille nous amène à reconsidérer nos demandes à la lumière de ce qui est envisageable à chaque âge et à ne pas nous méprendre sur certains comportements des enfants. Beaucoup d’enfants de deux ans se roulent par terre au supermarché et c’est normal ! C’est gênant pour nous, c’est un moment inconfortable, mais c’est de leur âge ! L’auteur nous aide à distinguer les comportements normaux (même si ils peuvent être désagréables pour nous parents) de ceux qui ne le sont pas et qui nécessitent un réajustement de l’autorité, ou de la prise en compte du développement de l’enfant. Quand on répond de manière juste aux besoins de l’enfant, alors le respect des règles est plus facile.

Nina Bataille insiste et normalise aussi le fait que ce travail de parent n’est pas de tout repos et que même si nous semons sans en voir de résultat immédiat, il est important de persévérer. A l’aide de paragraphes courts, de formulations aidantes, elle permet à chacun de piocher les outils dont il a besoin pour ne plus se sentir démuni. Elle aide chacun à casser certaines habitudes pour amener du changement dans la famille, adopter une nouvelle attitude qui fera boule de neige.

Nina Bataille insiste aussi beaucoup sur la communication, qu’elle soit verbale ou non, sur l’écoute silencieuse qui peut parfois suffire à aider l’enfant ou lui faire comprendre notre désaccord face à tel ou tel comportement, bien plus efficacement qu’un perroquet qui répéterait 15 fois la même chose. Au fil des pages, elle nous aide à fixer un cadre ferme et bienveillant. Un cadre fait de règles non négociables, de règles négociables et évolutives au fil du développement de l’enfant (il ne nous viendrait pas à l’idée d’exiger d’un enfant de 15 ans qu’il se couche à 20h !) avec les justes conséquences de leur non respect. Elle nous aide à exprimer clairement les interdits mais également les espaces de liberté, ce que l’enfant peut décider librement.

Les petites fiches proposées en fin d’ouvrage sont très utiles pour avoir les idées claires sur telle ou telle notion, avoir en tête des formulations adéquates et savoir comment aider l’enfant. Elles sont adressées à l’enfant et proposent à la fois explications simples et actions pour dépasser les incompréhensions réciproques et mieux vivre ensemble en famille.

Un grand merci à Nina Bataille pour ce livre vraiment bien conçu, facile à lire et à utiliser. Ses phrases concises permettent à chacun de trouver ce dont il a besoin pour sa famille pour peu à peu crier moins et avoir en sa possession des outils pour se sentir moins démuni. cela n’enlèvera pas notre fatigue, notre manque de sommeil qui fait que nous réagissons de manière inadaptée parfois mais cela nous fait nous sentir mieux armés. Ce livre nous invite aussi à prendre soin de nous d’abord pour pouvoir agir autrement.

Je me fais obéir sans crier, Nina Bataille, Larousse, 2021