Actualité

Retour du Colloque organisé par le Réseau des Parents "Photographie du soutien à la parentalité en France, évolutions et enjeux" – 12 mars 2020 – Paris

Après avoir traité le sujet du soutien à la parentalité comme un investissement social en 2019, le Réseau des Parents a eu la joie d’organiser un colloque sur l’état des lieux du soutien à la parentalité pour mieux en comprendre les évolutions et les enjeux aujourd’hui. La Mutuelle Saint-Christophe nous a accueilli. Nous étions plus de cinquante personnes à réfléchir à ce sujet.

RETOUR SUR LE PROGRAMME :

9h00 : Accueil autour d’un café pour se mettre en route !

L’ensemble des participants ont pour métier ou intérêt cet enjeu : comment accompagner les parents ? Depuis les années 1960, l’institution famille a laissé place à la parentalité. L’évolution de la structure familiale permet plus difficilement d’identifier la famille comme institution de référence. Alors le lien parent-enfant a pris le relais. Le parent est donc à lui tout seul une institution. Ce qui implique une hyper responsabilité de ce dernier et une pression sociale plus importante sur sa capacité être parent et sa capacité à être un « bon parent ».

9h30 : Visualisation de la statégie nationale du soutien à la parentalité en 2020.

  Zoé Bernon, Chargée de mission, Pôle Droit de la famille, parentalité, protection de l’enfance de l’Union Nationale des Associations Familiales (UNAF) a exposé une analyse de ce secteur à partir de trois axes:

  • la pratique de la parentalité
  • l’expérience de la parentalité
  • l’exercice de la parentalité

En reprenant des chiffres sur la situation des parents, Zoé Bernon a exposé une retrospective de l’histoire publiques du soutien à la parentalité.

Selon un baromètre Ipsos de janvier 2017, 60% des parents se sentent de plus en plus dépassés par le manque de temps qu’ils éprouvent pour éduquer leur(s) enfant(s).

Temps parental indissociable de la parentalité : 3 parents salariés sur 5 éprouvent des difficultés à concilier vie familiale et vie professionnelle (enquête emploi 2018)

Selon une étude de la Cnaf en 2017, 43% des parents trouvent aujourd’hui difficile l’exercice de leur rôle

Aider les parents à faire face à de nouveaux enjeux (écrans, conciliation vie familiale-vie professionnelle, séparation…); 

En téléchargeant le power point ci dessous, vous pourrez retrouver toute l’analyse historique de ce secteur et les ambitions vers une politique publique du soutien à la parentalité plus claire et lisible.

La conclusion de cette intervention montre que ce secteur est confus tant dans son mode de financement que dans son mode d’intervention. Il subit les mêmes évolutions que le secteur du service à la personne, il y a quelques années. Une diversité d’acteurs économiques proposent des services, entreprises de l’économie sociale et solidaire, associations à but lucratif et non lucratif, auto entrepreneur, indépendants, CAF, CCAS, centre sociaux culturels… Chacun travaille de son coté sans garantie de qualité du message apporté. Le risque est de basculer dans des propos didactiques sur le rôle et la fonction de parent. Hors, l’accompagnement à la parentalité est tout sauf cela. Il s’agit bien d’un positionnement qui consiste à être à coté du parent pour que lui-même trouve sa solution à sa problématique éducative.

 10h30 : Approche psycho-sociologique du secteur du soutien à la parentalité avec coopérative SCOP Interlignes. Prisca Martin, psychosociologue a exposé l’analyse d’une enquête nommée: Comment rompre les logiques d’isolement autour de l’accompagnement de la parentalité ? Action-Recherche auprès des REAAP (Réseau, d’Ecoute d’Appui et d’Accompagnement des Parents)  

Résumé

Cette communication présentait les résultats d’une action-recherche menée auprès de onze structures d’Ile-de-France apparentées au REAAP. Après avoir restitué de fortes lignes de tensions institutionnelles au sein de ces réseaux, nous cherchions à construire des repères théorico-cliniques pour témoigner des spécificités contemporaines de l’expérience de la parentalité. Il nous est apparu que les espaces de rencontres tels que les REAAP proposent aux parents une groupalité à la fois désirée et redoutée, tant elle confronte au risque de devoir se mesurer à des représentations idéalisées de la parentalité, déjà présente chez le sujet. Les fonctions éducatives, jadis assurées par l’institution familiale, sont aujourd’hui dévolues à l’individu seul ; en témoigne l’évolution sémantique de la notion de famille à celle de parentalité. L’isolement semble être devenu une condition paradigmatique de l’être parent, qui s’étend aux professionnels et même aux structures. 

11h00 : Focus sur le positionnement des accompagnants au soutien à la parentalité avec Marie-Jeanne Trouchaud (thérapeute, auteure, conférencière et formatrice en relations humaines)

Marie-Jeanne Trouchaud a rappelé qu’un enfant communique d’abord avec ses émotions. Le rôle du parent est de les décrypter pour répondre aux besoins de ces derniers. Par ce positionnement, le parent va aider l’enfant à faire grandir sa sécurité affective, son estime et son image de soi. Les fondements de la construction d’une personnalité. Cet exposé a rappelé la nécessité de transmettre aux parents des outils éducatifs pour qu’ils puissent se les approprier et les utiliser dans sa vie d’éducateur.

Cette matinée intense en information s’est terminée par un apéritif convivial. Heureux d’avoir partager ce moment avec des professionnels, élus, responsable d’associations, d’entreprises… nous poursuivrons ces rencontres en mars 2021, autour d’une autre problématique lié à la parentalité.

Bibliographie :

Soutenir la Parentalité, une entreprise non dénué d’ambiguïté, Gérard Neyrand

Des professionnels qui doivent faire face avec les contradictions institutionnelles des politiques publiques, Patricia Bessaoud-Alonso et Gilles Monceau

La rencontre entre équipes et familles,…individualisme et déstabilisation des alliances, Denis Mellier

Rapport De Vers le Haut, Soutenir les familles : le meilleur investissement social

Stratégie National de Soutien à la Parentalité

A l’année prochaine !