Actualité

Prendre le temps de s’émerveiller…

Le mois de décembre est souvent un mois très rempli pour les parents : période chargée au travail, course aux cadeaux, préparatifs des fêtes de fin d’année, on ne sait plus où donner de la tête ! Cependant, tous ces préparatifs pour recevoir ses amis, sa famille, décorer sa maison pour l’hiver sont aussi des moments où les rites familiaux se mettent en place, où l’on apprend à s’émerveiller devant les décorations, le sapin, les cadeaux, les moments familiaux. Des instants précieux pour préparer ensemble, fabriquer des petites gourmandises à offrir…Et tant d’autres choses !

Au milieu de cette frénésie de stimulations diverses et variées, le Réseau des Parents vous propose de prendre le temps de l’émerveillement, le temps de laisser votre enfant retrouver cette capacité naturelle qu’il a à s’émerveiller de tout, cette curiosité naturelle qui le pousse à apprendre bien mieux que toutes les stimulations que nous pourrions lui procurer.

Prenons le temps de nous émerveiller ensemble devant une jolie table, la ville éclairée de mille et unes lumières, le givre qui a recouvert les vitres de dessins fantastiques, contemplons ensemble plus de 3 secondes !

Nous vous proposons un petit jeu à faire avec votre enfant : devant une scène qui vous émerveille, ouvrez grands les yeux comme si vous vouliez attraper avec eux tout ce que vous voyez, comme un arrêt sur image. Fermez les yeux et essayez de revoir cette scène dans votre cerveau, dégustez-là tranquillement , concentrez-vous sur les sensations agréables que cela vous procure et, telle une photo dans un album photo, rangez délicatement ces douces sensations dans votre album mental consacré aux doux moments. Proposez à l’enfant durant ce mois de décembre d’enrichir son album personnel de doux moments, de moments d’émerveillement…

C’est tellement difficile de prendre le temps de s’émerveiller, d’être curieux, d’être dans la gratitude aussi de ce qui nous est donné de contempler. Les smartphones, les écrans de toutes sortes ne nous y aident pas, alors posons-les, éteignons-les et goûtons ce temps sans autres sollicitations que celle de s’émerveiller.

Pour vous y aider, nous vous proposons un deuxième jeu, en famille. Au moment où vous vous retrouvez le soir, partagez vos trois « kifs » du jour, ces trois moments un peu spéciaux de la journée qui vous ont fait plaisir, qui vous ont émerveillés. Cela peut être des choses toutes simples comme cette petite décoration que nous aimons beaucoup, accrochée dans la maison , cette personne qui vous a fait un sourire en vous tenant la porte, la convivialité des temps de rencontre en hiver, une lecture partagée sur le canapé du salon, un temps d’écoute de musiques de Noël tous calfeutrés sous des plaids tout doux, cultivons le sens du beau, de la gratitude. Ralentissons, profitons, dégustons cette lenteur au milieu de la frénésie.

Avec ces deux petits jeux très rapides à mettre en place, vous verrez que progressivement l’émerveillement reprendra peu à peu sa place, la gratitude aussi pour le plus grand bien de toute la famille !

Prenons le temps de savourer ces moments ensemble, ces moments « lents » mais pendant lesquels il se passe tellement de choses invisibles : le soin de la relation interpersonnelle, le partage, la découverte de l’autre, la gratitude, la découverte de la nature et de tout ce qui nous entoure sans saturation ni surstimulation.

Le Réseau des Parents vous souhaite de belles fêtes de fin d’année, et beaucoup d’émerveillement en famille.

Pour aller plus loin, nous vous proposons de regarder cette interview de Catherine L’Ecuyer, auteure de Cultiver l’émerveillement et la curiosité naturelle de nos enfants aux éditions Eyrolles.