Actualité, Ressources

Le jeu libre, source de bonheur !

Happés par les écrans de toutes sortes et par un emploi du temps minuté, de moins en moins d’enfants jouent dehors librement. Horaires chargés, inquiétudes des mauvaises rencontres, des chutes, manque de disponibilité de l’entourage, volonté d’occuper tout le temps l’enfant, toutes ces raisons et bien d’autres encore limitent considérablement le temps de jeu à l’extérieur. Les enfants ont souvent des activités physiques organisées : judo, danse, football, etc… mais ce ne sont que des activités planifiées où l’autonomie et le jeu libre sont absents. Les adultes exercent un contrôle grandissant sur leurs activités. Les enfants sont continuellement dirigés, évalués par des adultes.

Quelle est la place du jeu spontané dans lequel l’enfant choisit lui-même ses activités ?

Quelles activités invente-t-il avec ses pairs pour construire son monde ?

Qu’entend-t-on par jeu libre ?

Le jeu libre est un jeu non structuré où l’enfant s’engage à jouer librement, par lui-même et de manière autonome d’après Peter Gray, Ph. D., professeur émérite de psychologie au Collège de Boston.

Ce sont les jeux entre enfants au square, durant lesquels l’adulte n’intervient pas. Ce sont ces matinées sans école où les enfants organisent eux-mêmes leur activité . Ce sont ces temps sur la plage où l’enfant, bien que sous la vigilance de l’adulte, invente son jeu, y convie les autres enfants…Et c’étaient, il n’y a pas si longtemps, les jeux entre enfants dans la rue. Il est bien rare aujourd’hui d’en croiser.water-fight-442257_1920 (1)

La diminution du temps de jeu libre n’est pas une bonne nouvelle car elle affecte le développement émotionnel de l’enfant et conduit à une augmentation de l’anxiété, des problèmes d’attention et de maîtrise de soi chez les jeunes.

Il est donc très important de redonner ce temps libre aux enfants. En voici les principaux bénéfices :

  • Pour que l’enfant puisse développer ses propres intérêts. En choisissant librement ses activités, il s’oriente grâce à sa curiosité, il apprend à mener à bien des projets, à développer sa motivation, ce qui lui servira toute la vie !
  • Pour que l’enfant apprenne à prendre des décisions, résoudre des problèmes et suivre des règles. A travers le jeu libre, les enfants interagissent avec d’autres, coopèrent, apprennent à résoudre des problèmes, à prendre des décisions basées sur ce qu’ils ressentent ce qui leur donne le sentiment de maîtriser leur « monde ».
  • Pour que l’enfant apprenne à gérer ses émotions. Quand l’enfant joue avec d’autres, il en fait l’apprentissage, même si ce n’est pas toujours faciles et que les émotions peuvent être exacerbées.
  • Pour que l’enfant crée des habiletés sociales saines et apprenne à traiter les autres comme égaux. Ainsi, l’enfant apprend à tenir compte des besoins et des désirs des autres comme égaux aux siens sinon il est exclu du jeu.
  • Enfin, le jeu libre est source de bonheur !  Les échanges avec les autres ainsi que l’activité physique génèrent la libération d’hormones – les endorphines et la dopamine- qui rendent heureux !flowers-2562079_1920