Stratégie nationale de soutien à la parentalité

sihouettes« Dessine-moi un parent »

C’est le nom de la stratégie nationale de soutien à la parentalité (2018-2022) rendue publique par la ministre des Solidarités et de la Santé en juin. Il s’agit de rendre l’offre de soutien « plus visible, plus lisible, et plus fiable », principalement par :

  • Une identité visuelle commune (qui permettra aux parents de mieux repérer les services qui leurs sont proposés) ;
  • Un outil de géolocalisation des actions de soutien à la parentalité ;
  • Une certification par les pouvoirs publics des ressources d’information disponibles sur internet.

Les autres points de cette stratégie :

  • l’accompagnement des parents aux différentes étapes de la vie de leurs enfants ;
  • le développement de relais parentaux ;
  • les relations familles / école ;
  • la prévention des ruptures familiales ;
  • le soutien entre pairs.

Parallèlement, quatre priorités transversales ont été définies :

  • l’égalité femmes-hommes ;
  • la précarité ;
  • le handicap ;
  • l’Outre-mer.

Plusieurs propositions retenues dans cette stratégie de soutien à la parentalité étaient avancées par Vers Le Haut dans son rapport « Soutenir les familles. Le meilleur investissement social », paru en juin 2017.

La Stratégie nationale de soutien à la parentalité
Le rapport de Vers Le haut

Source : VERS LE HAUT, premier « think tank » dédié aux jeunes, aux familles et à l’éducation, est une initiative soutenue par Apprentis d’Auteuill’Armée du SalutBayard, le Collège des BernardinsScouts musulmans de FranceSport dans la Ville et SOS Villages d’Enfants

Les actions du Réseau des Parents s’inscrivent pleinement dans la stratégie nationale de soutien à la parentalité en proposant :

  • Des conférences, des ateliers pour les parents, des ateliers pour parents et enfant pour accompagner les parents aux différentes étapes de la vie de leurs enfants

  • Des groupes de partage d’expérience pour développer le soutien entre pairs

  • Un point Ecoute Famille pour prévenir les ruptures familiales