DésintoX

DésintoX oeuvre pour mieux informer le public sur 5 points :

Addiction

La consommation de pornographie suscite une accoutumance pouvant se transformer en addiction. Cette addiction conduit à un isolement progressif qui peut aller jusqu’à la dépression.

Sexualité

La pornographie entraîne un conditionnement du comportement sexuel en érigeant en normes obligatoires certaines pratiques (rapports non protégés, fellations, sodomies, négation de la douleur pratiques dangereuses…). Elle est source de frustrations et de complexes (anatomie, performances irréalisables, durée des rapports..) pour les consommateurs et leurs partenaires.

Éthique

La pornographie tolère des atteintes à la dignité humaine qui ne sont pas toujours perceptible pour le spectateur (actrices hospitalisées, droguées ou anesthésiées pour supporter la douleur, évanouissements sur les tournages, viols, taux de suicide important chez les acteurs, exploitation voire esclavagisme des femmes, etc.).

Sexisme / Mysoginie

La pornographie promeut le plus souvent des scènes faisant la promotion de la violence envers les femmes (domination masculine, stéréotypes ringards, gifles, viols simulés, réification, etc.).

Illégalité

Les sites Internet pornographiques sont dans la majorité des cas hors la loi en laissant un accès libre aux mineurs sans aucun contrôle, jusqu’à l’intrusion de fenêtres publicitaires non sollicitées. Les textes de lois sont très clairs à ce sujet et ne sont à ce jour pas appliqués.

Les actions de Désintox :

MOBILISER

Pour que la loi française en vigueur pour la protection des mineurs soit appliquée afin que les sites pornographiques ne leur soient pas accessibles.

DÉNONCER

La violence faite aux actrices et aux acteurs X et la vision rétrograde de la femme véhiculée par ces films.

INFORMER

Sur les risques réels encourus par les consommateurs, et faire reconnaître la porno-dépendance comme enjeu de santé publique majeur et ainsi briser le silence qui entoure le phénomène de la pornographie de masse.

 

Plus d’informations à retrouver ICI